PAROLE SANS FRONTIERE - PSYCHANALYSE ET EXIL
Vous êtes ici : Accueil » Archives » Pratiques cliniques et croyances - samedi 14 janvier 2012 » Effervescences religieuses contemporaines : voyage au pays de la sainte (...)

Effervescences religieuses contemporaines : voyage au pays de la sainte ignorance par Michel Weckel

D 18 octobre 2011     H 00:06     A     C 0 messages


Journée de Parole sans frontière du samedi 14 janvier 2012

(CIARUS, Strasbourg)

Pratiques cliniques et croyances

« Effervescences religieuses contemporaines : voyage au pays de la sainte ignorance. »

par Michel Weckel

(Cet intitulé renvoie à l’ouvrage du politicologue Olivier ROY : « La sainte ignorance ; le temps de religions sans culture » paru au Seuil en 2008.)

Argument

Au cours des dernières décennies, la mondialisation des échanges économiques, le développement des moyens de déplacement et l’immigration ont modifié profondément les paysages humains, sociaux et culturels des sociétés dites d’accueil, ainsi que ceux des pays d’origine des migrants. Les univers religieux sont eux aussi confrontés à ces bouleversements. Les grandes religions (en particulier le Catholicisme, le Protestantisme et l’Islam), sont confrontées à un « retour du religieux » sous des formes qui sont en rupture avec les discours et les traditions qu’elles entretenaient et transmettaient. D’innombrables expressions religieuses nouvelles battent en brèche leur monopole en matière « d’offre spirituelle. » A l’échelle mondiale, on assiste à une privatisation et à une mise en concurrence des offres religieuses. Ce qu’indiquent les phénomènes de « prosélytisme sans frontière » et les conversions massives qui en découlent en de nombreux endroits de la planète. Des banlieues occidentales aux montagnes de Kabylie, en passant par l’Afrique Noire, l’Amérique du sud et l’Asie, une infinité de groupes religieux nouveaux surgissent. Des filiales de mouvements religieux internationaux s’implantent activement dans les quartiers des grandes villes. Eglises évangéliques nord-américaines, communautés pentecôtistes, confréries soufies turques, centres bouddhistes, groupes salafistes, prospèrent. La culture religieuse type « Baeckeoffe » ou « Tajine » doit faire face à une « Macdonaldisation » de la spiritualité. Nous proposons d’analyser ces évolutions sous l’angle du rapport entre religion et culture. Last but not least, il faudra aussi s’interroger sur la dimension politique de ces évolutions.

Retour au préprogramme

Rechercher