PAROLE SANS FRONTIERE - PSYCHANALYSE ET EXIL
Vous êtes ici : Accueil » Archives » L’ethnopsychiatrie : historique et enjeux contemporains - samedi 24 (...) » La question de l’exil et de l’exclusion. Un dialogue entre (...)

La question de l’exil et de l’exclusion. Un dialogue entre clinique du sujet et anthropologie du contemporain par Olivier Douville

D 3 décembre 2011     H 22:11     A     C 0 messages


La question de l’exil et de l’exclusion. Un dialogue entre clinique du sujet et anthropologie du contemporain

Argument

Nous sommes enseignés par les cliniques du sujet en prise avec l’histoire. Le migrant, le réfugié, voire le survivant sont donc bien des figures en tension qui mettent en déplacement les objets de la psychanalyse et ceux de l’anthropologie. Si nous pouvons avancer que l’opération de subjectivation de l’exil consiste en un renouage des signifiants et des objets parentaux aux traversées d’altérité, il reste à préciser que ce nouage doit être validé par la capacité de la langue commune, celle de la cité, à ne pas exclure des signifiants importants de la fondation et de l’histoire.

Rechercher