PAROLE SANS FRONTIERE - PSYCHANALYSE ET EXIL
Vous êtes ici : Accueil » Liens utiles - Partenaires - Financement - Dons » Parole sans frontière au Conseil de l’Europe ; séminaire de la (...) » L’EXPERIENCE SUBJECTIVE DE LA DESHUMANISATION par Laure (...)

L’EXPERIENCE SUBJECTIVE DE LA DESHUMANISATION par Laure Razon

D 6 février 2012     H 23:41     A     C 0 messages


L’EXPÉRIENCE SUBJECTIVE DE LA DÉSHUMANISATION

Je travaille du côté de mes recherches depuis plusieurs années sur des thématiques variées, le point commun étant d’aborder sous des angles différents la question du sujet malmené et de réfléchir sur l’énigme de cette violence qui traverse l’homme et son humanité, l’Humanité, et l’Histoire de l’Humanité. Entre Nature et Culture, Pulsion et Loi, je tenterai de croiser le registre tant de la subjectivité que la dimension sociale ou politique afin de clarifier les enjeux de la destructivité.

Dans le cadre de ce séminaire préparatoire je nous propose de réfléchir autour de plusieurs questions. Tout d’abord l’expérience subjective de la déshumanisation, qu’est-ce que cela veut dire ? Est-ce là un postulat, une question, une hypothèse, un paradoxe, un impossible ?

Que devient le sujet exclu de sa place de sujet ? Le sujet-hors sujet, placé par un autre hors du champ du langage, de son être, de son humanité intérieure et commune, que devient-il ?

Cette question est complexe tout d’abord parce qu’elle croise la vie psychique toujours singulière, la place d’un autre destructeur et la dimension de la culture que l’on peut placer ici sous l’angle de l’humanité/déshumanité.

La déshumanisation d’un sujet est-elle la désubjectivation d’un sujet ? Est-ce possible ? Peut-on partir du postulat que le sujet est toujours là ? Mais alors où ? Principalement dans les situations extrêmes comme lorsque l’on écoute les témoignages des rescapés des camps d’extermination.

Rechercher