PAROLE SANS FRONTIERE - PSYCHANALYSE ET EXIL
Vous êtes ici : Accueil » Archives » L’ethnopsychiatrie : historique et enjeux contemporains - samedi 24 (...) » "Oedipe africain" et l’école de Dakar - Argument par Cihan (...)

"Oedipe africain" et l’école de Dakar - Argument par Cihan Gunes

D 23 février 2012     H 10:11     A     C 0 messages


Après une brève présentation de ce qui est connu sous le nom de « l’école de Dakar », nous nous pencherons plus spécifiquement sur les travaux de Marie-Cécile et Edmond Ortigues, psychanalyste et philosophe ayant vécu et travaillé à l’hôpital Fann de Dakar à la « consultation de psychologie » ouverte par Henri Collomb en 1962 et confiée à Marie-Cécile Ortigues. Cette intervention se basera principalement sur la réflexion d’une pratique psychanalytique de quatre années dans ce contexte dont ils témoignent dans leur ouvrage « Œdipe africain ».

S’il est remarquable d’y trouver la fine analyse de cliniciens dans un exercice professionnel ailleurs, quels enseignements peut-on en tirer aujourd’hui au regard d’une pratique clinique auprès de personnes lorsque ce sont elles qui sont prises dans le déplacement de l’exil ?

Rechercher